Le 36ème congrès de la CFE-CGC se tiendra les 1er et 2 juin 2016 à Lyon

http://lyon2016.cfecgc.org/

La centrale des cadres, compte près de 160 000 adhérents et se porte plutôt bien dans les entreprises : la CFE-CGC a remporté la première place à Air France, conforté sa première place chez Renault, et ravi la deuxième place à EDF. Les trois ans du mandat de Carole Couvert « ont été propices au développement de l’organisation, il faut continuer à travailler dans cette direction », explique François Hommeril, un géologue inconnu du grand public mais réputé charismatique, qui doit prendre la tête de la CFE-CGC.

Dans un paysage de syndicats généralistes, le syndicat catégoriel fondé en 1944 par des ingénieurs et des cadres, revendique une autre voie: celle d’un « réformisme militant« , capable à la fois d’être force de propositions et d’avoir « la capacité de dire non« .

Ce contenu a été publié dans Actualités, Communiqués. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.